Santé, famille, salariés, retraités : quoi de neuf en 2018 avec le budget de la Sécurité sociale ?

Vaccins, forfait hospitalier, prix des cigarettes, prestations familiales, CSG, minimum vieillesse... La loi de financement de la sécurité sociale (LFSS) pour 2018, publiée au Journal officiel du 31 décembre 2017, prévoit de nombreuses nouveautés.
Voici une sélection des mesures prévues par la LFSS 2018 touchant le secteur de la santé mais aussi des familles, des salariés ou des retraités.
Santé
amélioration de la couverture vaccinale avec désormais 11 vaccins obligatoires pour les enfants nés à partir du 1er janvier 2018 (ajout des vaccins contre la coqueluche, la rougeole, les oreillons, la rubéole, les infections invasives à Haemophilus influenzae de type b, le méningocoque de sérogroupe C, les infections invasives à pneumocoque et le virus de l'hépatite B) ;
remboursement à 100 % d'une consultation unique de prévention des cancers du sein et du col de l'utérus pour les femmes de 25 ans ;
augmentation du forfait journalier hospitalier qui passe à 20 € ;
développement de la télémédecine ;
remise d'un rapport avant le 31 mars 2018 sur le calendrier de mise en œuvre opérationnelle du tiers payant intégral (dispense d'avance de frais par les patients) et sur les prérequis techniques à cette mise en œuvre ;
report au 1er janvier 2019 du plafonnement des tarifs des soins dentaires ;
évolution à la hausse du prix du paquet de cigarettes afin d'aboutir à un paquet à 10 € en 2020 ;
modulation de la « taxe soda » en fonction du taux de sucre contenu dans les boissons concernées.

Familles
majoration de 30 % du montant du complément de libre choix du mode de garde pour les familles monoparentales sur les gardes d'enfants réalisées à compter du 1er octobre 2018 ;
revalorisation de l'allocation de soutien familial mais aussi du montant majoré du complément familial ;
alignement à partir du 1er avril 2018 des conditions de ressources et des montants de l'allocation de base de la prestation d'accueil du jeune enfant (Paje) et du complément familial.

Salariés et retraités
suppression pour les salariés du privé des cotisations salariales d'assurance maladie au 1er janvier 2018 et suppression d'ici le 1er octobre 2018 des cotisations salariales d'assurance chômage ;
hausse de 1,7 point de la contribution sociale généralisée (CSG) s'appliquant notamment aux revenus d'activité et à certaines pensions de retraite ;
amélioration de l'indemnisation des victimes de maladies professionnelles déclarées à partir du 1er juillet 2018 ;
augmentation de l'allocation de solidarité aux personnes âgées (Aspa) d'ici 2020 ;
report au 1er janvier 2019 de la date de revalorisation annuelle des pensions de retraite.

Textes de référence
Loi du 30 décembre 2017 de financement de la sécurité sociale pour 2018

Publié le 03 janvier 2018 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)


Autres informations

0