Le projet de loi de financement de la sécurité sociale 2018 présenté au Conseil des ministres

Cotisations sociales, CSG, lutte contre le tabac, vaccins obligatoires, minimum vieillesse, allocation adulte handicapé... La ministre des Solidarités et de la Santé et le ministre de l'Action et des Comptes publics ont présenté au Conseil des ministres du mercredi 11 octobre 2017 le projet de loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS) pour 2018.

Parmi les mesures contenues dans le PLFSS 2018, en voici un certain nombre qui peuvent intéresser les particuliers :
suppression pour les salariés du privé des cotisations salariales d'assurance maladie et d'assurance chômage ;
suppression pour les agents publics de la contribution exceptionnelle de solidarité ;
hausse de 1,7 % de la contribution sociale généralisée (CSG) s'appliquant à la majeure partie des revenus d'activité, de remplacement et du capital ;
évolution à la hausse du prix du paquet de cigarettes afin d'aboutir à un paquet à 10 € en 2020) ;
amélioration de la couverture vaccinale obligatoire en passant de 3 à 11 vaccins obligatoires (ajout des vaccins contre la coqueluche, la rougeole, les oreillons, la rubéole, l'infection invasive à Haemophilus Influenzae de type B, l'infection invasive contre le méningocoque C, l'infection à pneumocoque et l'hépatite B) ;
développement de la télémédecine ;
augmentation du minimum vieillesse de 100 € par mois d'ici 2020 ;
revalorisation de l'allocation adulte handicapée qui sera portée à 900 € par mois fin 2019 ;
majoration de 30 % du montant du complément de libre choix du mode de garde ;
revalorisation de l'allocation de soutien familial mais aussi du montant majoré du complément familial ;
alignement des conditions de ressources et des montants de l'allocation de base de la PAJE et du complément familial ;
amélioration de l'indemnisation des victimes de maladies professionnelles.

Publié le 11 octobre 2017 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)


Autres informations

0