Brevet : adaptation des épreuves aux candidats en situation de handicap

L'arrêté du 10 octobre 2016 fixe les règles relatives à l'adaptation et à la dispense de certaines épreuves à l'examen du brevet pour les candidats présentant un handicap ou bénéficiant d'un plan d'accompagnement personnalisé.

Les candidats au brevet présentant un handicap peuvent bénéficier d'adaptations ou être dispensés de certaines épreuves par décision du recteur d'académie, sur proposition du médecin désigné par la commission des droits et de l'autonomie des personnes handicapées.


Des aménagements pour les épreuves écrites et orales

Pour les épreuves écrites de mathématiques, physique-chimie, sciences de la vie et de la Terre et technologie, les candidats présentant une déficience du langage, de la parole ou de l'automatisation du langage écrit peuvent être dispensés de l'évaluation de la présentation de la copie et de l'utilisation de la langue française.

Pour les épreuves écrites de français, d'histoire et géographie et d'enseignement moral et civique :
•les candidats présentant une déficience visuelle peuvent bénéficier de l'audiodescription ou de la transcription écrite des documents ;
•les candidats présentant une déficience motrice, sensorielle ou un trouble des fonctions exécutives peuvent être dispensés de l'exercice de tâche cartographique ;
•les candidats présentant une déficience du langage, de la parole ou de l'automatisation du langage écrit peuvent bénéficier de l'adaptation de l'exercice de dictée de l'épreuve écrite.

Pour l'épreuve orale de soutenance de projet, les candidats présentant une déficience de la parole peuvent bénéficier d'une adaptation de l'examen et être autorisés à s'exprimer selon les modalités qu'ils utilisent habituellement dans les situations de communication orale.



Des dispenses partielles ou totales en langues

Les candidats présentant une déficience auditive, du langage, de la parole ou de l'automatisation du langage écrit, peuvent être dispensés :
•d'une partie de l'évaluation d'une langue étrangère (composante « Comprendre, s'exprimer en utilisant une langue étrangère et, le cas échéant, une langue régionale »)
•de la totalité de l'épreuve de langue vivante étrangère.

L'arrêté précise enfin les conditions de répartition des points sur les autres exercices d'une épreuve ainsi que les coefficients par lesquels doivent être multipliés le total des points obtenus par ces candidats.


 À savoir :

« Le plan d'accompagnement personnalisé est un dispositif d'accompagnement pédagogique pour les élèves du premier et second degré qui connaissent des difficultés scolaires durables ayant pour origine un ou plusieurs troubles des apprentissages et pour lesquels des aménagements pédagogiques sont nécessaires, afin qu'ils puissent poursuivre leur parcours scolaire dans les meilleures conditions. »

Publié le 02 novembre 2016 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)



Autres informations

0