JADE : une initiative pour faire reconnaître le rôle et la place des jeunes aidants dans la société

La question des enfants, adolescents et jeunes adultes en situation d’être aidant d’un proche atteint d’une maladie chronique invalidante, de courte ou de longue durée, est une réalité « invisible » : invisible des statistiques et invisible des études.
Le réseau de santé SPES de l’Essonne a largement observé ce phénomène à travers son expérience dans l’accompagnement des personnes en fin de vie ou atteintes de pathologies chroniques. Il a donc souhaité rendre visibles ces jeunes aidants en leur donnant la parole.


De nombreux enfants ayant un proche malade, en situation de handicap ou de perte d’autonomie, sont mis à contribution dans une aide à la vie quotidienne. Qu’il s’agisse d’aide aux gestes de la vie quotidienne (aide à la toilette, à l’habillage...) ou d’activités domestiques (entretien du logement, préparation des repas, observance des traitements médicamenteux...) ou sociales (soutien...), l’enfant peut être très sollicité et affectivement très investi dans la fonction d’aide et d’appui.

Or, la réduction du vécu et de l’identité à un rôle d’aidant crée des situations de souffrances. Il s’agit là d’un sujet dont l’ensemble des composantes environnementales sont à prendre en compte telles que la situation familiale, la situation scolaire et, plus largement :
• La question des conciliations : - la conciliation entre la vie d’enfant et la vie d’aidant,
- la conciliation des places : comment, en tant qu’enfant prenant soin d’un parent, faire en sorte que l’enfant demeure l’enfant ?
- la conciliation entre vie d’aidant et vie de loisirs/vie scolaire : comment attribuer suffisamment de place aux loisirs/à la scolarité, sans pour autant avoir le sentiment d’abandonner son parent ?

• La construction de soi, où l’aide apportée ne doit pas constituer un frein au développement de la personne.

Ainsi, les questions suivantes se posent : de quelles tâches les jeunes aidants sont-ils particulièrement investis ? Quels sont les effets de ces responsabilités sur leur construction et sur leur avenir ? Quelles réponses apporter, pour quels besoins identifiés ?

La responsable du réseau SPES, Mme Ellien, en collaboration avec la réalisatrice Isabelle Brocard et en partenariat avec l’Association française des aidants, a lancé l’initiative Jeunes aidants ensemble (JADE) fin 2014. Cette initiative s’est concrétisée par la réalisation de courts-métrages dans le but de donner la parole à ces jeunes, de réfléchir à des outils de mieux-être à partir de cette parole et de contribuer à modifier le regard de la société sur la prise en charge de la dépendance et sur la jeunesse. Elle a impliqué, dans le cadre d’ateliers artistiques, des jeunes aidants âgés de 8 à 22 ans. La réalisation de ce projet contribue à faire émerger la reconnaissance du rôle et de la place des enfants, adolescents et jeunes adultes en situation d’aidant dans la société.

Publié le : 07 juin 2016-Mis à jour le : 08 juin 2016


Autres informations

0