La CNSA renouvelle son soutien aux services d’aide à domicile de l’UNCCAS

Entre 2015 et 2017, la CNSA soutiendra la modernisation des services d’aide à domicile gérés par les centres communaux d’action sociale et les intercommunalités. La CNSA et l’Union nationale des centres communaux d’action sociale (UNCCAS) ont formalisé ce partenariat le 26 novembre 2014 en signant une convention en présence de Laurence Rossignol, secrétaire d’État chargée des personnes âgées et de l’autonomie.

Environ 2 000 CCAS et CIAS gèrent un service d’aide à domicile et 1 000, un établissement d’accueil ou d’hébergement pour personnes âgées. Le programme d’action développé par l’UNCCAS et financé par la CNSA à hauteur de 568 000 € maximum permettra de soutenir le recrutement et l’insertion de nouveaux salariés en encourageant le recours à l’apprentissage au sein des CCAS/CIAS, marginal jusqu’à présent, et en les incitant à mettre en place le tutorat au sein de leurs services d’aide à domicile.

Moderniser la gestion des services d’aide à domicile selon les axes suivants : Inciter les gestionnaires à utiliser l’outil d’auto-évaluation interne conçu grâce au financement apporté par la CNSA lors du programme de modernisation précédent. A l’issue de la convention, une analyse permettra ainsi d’évaluer les forces et les faiblesses du réseau.
Les aider à identifier et à définir leurs besoins pour acquérir un logiciel de gestion du service (gestion des plannings, des dossiers des bénéficiaires, télégestion, facturation...).
Valoriser les bonnes pratiques d’organisation et de gestion des personnels mises en place dans certaines structures, telles que les groupes d’échange de pratiques, le soutien psychologique ou la mise en place d’une équipe mobile de remplacement.
Accompagner les CCAS gestionnaires dans la mise en place d’une véritable politique de reclassement des agents inaptes aux fonctions d’aide à domicile.
Guider les CCAS/CIAS gestionnaires de services à domicile dans l’analyse des difficultés financières de leur service et le repérage des pistes d’amélioration possibles grâce à un outil d’auto-diagnostic. Une expérimentation sera menée dans cinq CCAS puis les données seront analysées en vue de dégager les principaux facteurs explicatifs et de formuler des recommandations pour les gestionnaires et les pouvoirs publics.
Soutenir les gestionnaires engagés dans une démarche d’élaboration d’un document unique d’évaluation et de prévention des risques professionnels.


Poursuivre, dans le prolongement de la convention précédente, la démarche d’accompagnement des regroupements au sein du réseau selon des formes variées tout en réalisant une veille sur les difficultés rencontrées par les adhérents.

Professionnaliser les salariés de l’aide à domicile en animant des groupes d’échanges de pratiques. L’objectif est d‘enrichir les professionnels, de limiter leur épuisement prématuré et l’absentéisme pour assurer un accompagnement de meilleure qualité aux personnes âgées ou handicapées.

Enfin, la convention prévoit de réaliser une enquête sur les aides à domicile du réseau (conditions de travail, modalités d’organisation et de fonctionnement...) afin d’éclairer les actions que l’UNCCAS pourra engager à l’avenir en appui de son réseau.

Cette convention s’inscrit dans la politique de soutien à la modernisation, à la structuration et à la professionnalisation des services d’aide et d’accompagnement à domicile des personnes âgées et des personnes handicapées développée par la CNSA.

(26 novembre 2014)


Autres informations

0