Zoom sur : le développement durable au service du grand âge

La FNAQPA, avec le soutien financier de la CNSA, initie une recherche-action nationale sur la responsabilité sociétale des établissements et services pour personnes âgées, autrement dit, sur la contribution de ces établissements aux enjeux du développement durable.

15 établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) et services de soins infirmiers à domicile volontaires sont amenés à analyser et pourquoi pas à repenser leur mode de fonctionnement pour mettre en place une démarche de développement durable. L’observation de ce nouveau fonctionnement permettra de comprendre si les établissements sont alors plus performants, plus efficients dans l’accompagnement des personnes âgées au regard de critères écologiques, économiques et sociaux.

Une revue de littérature et un audit développement durable

La première étape du projet a consisté à faire une revue de littérature et à mener une enquête auprès d’EHPAD pour connaitre les démarches de RSE qui fonctionnent et poser les hypothèses de l’impact d’une telle démarche dans les établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes et les services de soins infirmiers à domicile.

Parallèlement, les 15 établissements et services volontaires ont été audités. Ce « diagnostic développement durable » mesure leur engagement en termes de développement durable et leur propose une liste de préconisations qui leur permettront d’aller plus loin dans leur démarche.

Ces audits ont aboutis à de premiers enseignements : la démarche RSE est source de motivation pour le personnel, de satisfaction pour les résidents et leurs familles et d’amélioration des relations avec les partenaires. Pour ces établissements, les aspects économiques ne sont donc pas la seule raison de s’engager dans une démarche RSE.

Au cours des douze prochains mois, les établissements et services participants se réuniront périodiquement pour faire évoluer leur politique d’achat, leur gestion de l’énergie, des déchets et leurs pratiques d’accessibilité et mettre ainsi en œuvre les préconisations qui leur ont été adressées. Le projet Add’âge a déjà remporté le trophée de la meilleure organisation en Europe à l’occasion du congrès européen 2014 de l’European association of hommes and services for the ageing (EAHSA)

Pour en savoir plus : le site internet du projet

(3 novembre 2014)


Autres informations

0