Déploiement de la télémédecine : 9 régions sélectionnées

Dans le but de faciliter l’accès aux soins des patients, Marisol Touraine, ministre des affaires sociales et de la santé, souhaite développer la télémédecine en ville et dans le secteur médico-social.


9 régions sélectionnées

Neuf régions ont été sélectionnées et vont pouvoir expérimenter des tarifs préfigurateurs : l’Alsace, la Basse-Normandie, la Bourgogne, le Centre, la Haute-Normandie, le Languedoc-Roussillon, la Martinique, les Pays-de-la-Loire et la Picardie.




Déploiement de la télémédecine en ville et dans le secteur médico-social

Cette forme innovante d’organisation des soins reste en effet encore trop limitée au champ de l’hôpital : il est donc nécessaire de lever les obstacles à son essor.
C’est pour cela que la loi de financement de la sécurité sociale pour 2014 a prévu l’expérimentation du financement d’actes de télémédecine dans plusieurs régions pilotes en ville (maisons et centres de santé, cabinets libéraux…) et en structure médico-sociale (maisons de retraite, établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes/EHPAD…).


Améliorer le suivi des patients

Dès la fin de l’année, les premiers patients pris en charge par télémédecine bénéficieront à distance de consultations par des médecins généralistes et spécialistes, dont la répartition est parfois inégale sur le territoire. A certains patients aux pathologies complexes, comme par exemple les personnes âgées résidant en EHPAD, la télémédecine offrira une prise en charge gériatrique et psychiatrique par des médecins exerçant dans des centres hospitaliers, parfois éloignés.
Ces expérimentations vont également offrir la possibilité d’améliorer le suivi des patients à domicile grâce à la télésurveillance, en particulier pour ceux d’entre eux atteints d’insuffisance cardiaque.


Contact presse

Direction générale de l’offre de soins (DGOS)
Lucie Dufour
Tél : 01 40 56 47 43
lucie.dufour@sante.gouv.fr


Autres informations

0