Le Prix CNSA encourage la bientraitance architecturale

La convention en cours de préparation avec le ministère de la Culture et de la Communication et le ministère délégué aux Personnes âgées et à l’autonomie, annoncée hier au 44e congrès des architectes, concrétise un travail engagé depuis plusieurs années avec le Prix CNSA Lieux de vie collectifs & autonomie.

Les EHPAD accueillent de plus en plus de personnes polyhandicapées ou présentant des troubles cognitifs, comme les malades Alzheimer, qui nécessitent une attention toute particulière. Les lieux de vie pour les personnes handicapées doivent, de même, s’adapter à leurs besoins particuliers et au vieillissement de leurs résidents. L’architecture peut aisément se mettre au service du projet de vie et de soins de l’établissement, grâce à une collaboration étroite entre le maitre d’ouvrage et son architecte. Elle possède de véritables vertus thérapeutiques : en travaillant sur l’agencement intérieur (surface des chambres, couleurs, lumière, espaces collectifs, circulation) et les espaces extérieurs (jardins thérapeutiques, accessibilité), il est possible de prévenir la désorientation, d’améliorer sensiblement le quotidien des résidents et des personnels ou de faciliter le passage du domicile vers la maison de retraite.

Avec le Prix CNSA Lieux de vie collectifs & autonomie, la CNSA et ses partenaires mettent en avant des établissements pensés dans le développement urbain, qui tiennent compte de la diversité des besoins sociaux. Pour s’adapter au mode de vie citadin qu’ont connu leurs résidents, les EHPAD doivent faire pleinement partie de la cité, encourager la mixité des publics, par exemple entre jeunes enfants et aînés. Les établissements pour personnes handicapées doivent eux aussi multiplier les interactions avec la ville, grande ou petite, pour garantir une vie sociale à leurs résidents.

Les jeunes architectes sont encore trop peu informés de la nature spécifique de ces lieux. Avec l’appui d’Aymeric Zublena, premier président du jury (de 2007 à 2013), la CNSA a associé le ministère de la Culture et de la Communication à l’organisation d’un concours d’idées réservé aux étudiants en architecture afin d’attirer leur attention, de les sensibiliser à l’importance et à la particularité de ces constructions. Le nombre croissant de projets imaginés pour le concours et leur richesse témoignent de l’intérêt des futurs architectes pour ce sujet de société.

Courant octobre, les gestionnaires, architectes et étudiants pourront concourir à l’édition 2014 du Prix CNSA Lieux de vie collectifs & autonomie. Leurs projets et réalisations seront évalués par un jury pluridisciplinaire, présidé par l’architecte Thierry van de Wyngaert, nouveau président du Prix.

Pour candidater : www.prix-autonomie.cnsa.fr
(4 octobre 2013)


Autres informations

0