Les premiers guides pratiques pour apprendre à créer des outils de santé accessibles à tous

Comment concevoir un dépliant d’information qui puisse être lu par une personne malvoyante ? Comment faire passer un message sur l’importance de la vaccination auprès de parents sourds ? Quel type de support privilégier pour rappeler les gestes de prévention en cas de canicule ?

Pour répondre à toutes ces questions, l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (Inpes) édite, avec le soutien de la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA), les premiers référentiels de communication en santé publique afin d’aider les acteurs de santé publique, les professionnels de la communication et toute personne ayant vocation à transmettre une information aux personnes avec un handicap auditif ou visuel (de la personne sourde, aveugle à la personne âgée).

Ces publications sont le résultat d’une expérience acquise à l’issue d’un travail d’adaptation de documents de prévention aux publics âgés et handicapés et d’un travail mené en partenariat avec la CNSA. Elles ont été présentées ce 26 juin à l’occasion d’une conférence de presse.

Ces référentiels, « Informer les personnes sourdes ou malentendantes » et « Informer les personnes aveugles ou malvoyantes », permettent de partager, avec les professionnels concernés, les bonnes pratiques en matière de conception et de diffusion de l’information à destination des personnes ayant une déficience sensorielle. Il s’agit ainsi de favoriser l’égalité d’accès à l’information en matière de santé.

Il est possible de commander les guides au format papier

(26 juin 2013)


Autres informations

0