Handicap. L'accessibilité ne sera pas pour 2015

Cela faisait des mois que les associations faisaient part de leurs craintes. C'est désormais officiel:l'obligation, prévue par la loi handicap de 2005, de rendre accessibles aux personnes handicapées tous les bâtiments recevant du public, d'ici au 1erjanvier 2015, ne pourra «en aucun cas être tenue». Ce constat est écrit noir sur blanc dans un rapport de l'Inspection générale des affaires sociales(Igas), du Conseil général de l'environnement et du développement durable et du Contrôle général économique et financier, rendu public hier. Les auteurs jugent cet objectif «impossible dans le contexte économique et budgétaire actuel», compte tenu de «l'ampleur des travaux à réaliser».

Seulement 15% des bâtiments accessibles

À moins de trois ans de l'échéance, seuls environ 15% des établissements recevant du public sont aujourd'hui accessibles, précisent-ils. «Le constat est affligeant», a commenté le président de l'Association des paralysés de France, Jean-Marie Barbier. Pour les auteurs du rapport, il est «hautement souhaitable de conserver l'échéance de 2015», qui «permet de maintenir la pression sur tous les acteurs», tout en définissant «un objectif d'accessibilité intermédiaire pour 2015». La ministre déléguée chargée des Personnes handicapées, Marie-Arlette Carlotti, a repris hier à son compte les principales conclusions du rapport. «Nous avons la volonté de maintenir l'échéance de 2015 avec des objectifs intermédiaires», a-t-elle dit, déplorant que ce rapport, missionné par le précédent gouvernement en février2011 et livré en octobre de la même année, ait été passé sous silence.

13 septembre 2012


Autres informations

0