L'ARS finance 4 nouvelles maisons pour l’autonomie et l’intégration des malades Alzheimer (MAIA)

La mesure 4 du Plan national Alzheimer prévoit le développement des maisons pour l’autonomie et l’intégration des malades Alzheimer (MAIA). Mesure phare du plan Alzheimer 2008-2012, les MAIA visent à améliorer l’accueil, l’orientation et la prise en charge des malades atteints de la maladie d’Alzheimer ou d’une maladie apparentée et des personnes âgées en perte d’autonomie.

L’enjeu est de parvenir à mettre fin aux difficultés rencontrées par les malades et leurs familles face à une multitude de services présents sur les territoires mais insuffisamment articulés et n’aboutissant pas à une prise en charge suffisamment coordonnée.

Le dispositif MAIA permet à partir d’une structure existante (d’accueil, d’orientation, de coordination) de construire, avec les partenaires institutionnels et les professionnels d’un territoire défini, de nouveaux modes de travail partenarial. Loin de superposer un dispositif à un autre, les MAIA décloisonnent le secteur médico-social et le secteur sanitaire et organisent leur coopération, selon un processus établi afin que tous les partenaires recensés sur un territoire partagent des référentiels et aient des pratiques communes.

Il s'agit de proposer une réponse harmonisée, complète et adaptée à chaque personne. Il s’agit à travers un processus « d’intégration » de développer une réelle coopération par la co-responsabilisation des acteurs et des financeurs sanitaires et sociaux, avec la perspective également d’obtenir un label qualité

Un développement qui s’appuie sur une expérimentation
En 2011, une première phase de déploiement a permis l’installation de 40 nouvelles MAIA sur le territoire national dont 2 en Bretagne : le Clic de Pontivy et le Groupement de Coopération Sociale et Médico Sociale (GCSMS) de Morlaix.

L’année 2012 correspond à la deuxième année de déploiement du dispositif avec le financement de 100 nouvelles MAIA.

L’objectif à terme est de parvenir à l’installation de dispositifs implantés, identifiés, éprouvés et pérennes et à la couverture équilibrée et homogène du territoire national, en fonction notamment des remontées de besoins faites par les ARS.



4 MAIA retenues cette année en Bretagne
Association de gestion MAIA du territoire n°6 (Dinan Dinard Saint Malo)
Le Réseau Gérontologique Brestois
L’association Inter CLIC du Pays de Rennes
Le Conseil Général du Morbihan
Les conventions ont été signées et ont pris effet le 1er juin 2012. Un 1er financement de 150 000 euros sera accordé par l'ARS Bretagne pour l'exercice 2012.


Autres informations

0