L’ARS Bretagne incite à la pratique de la chirurgie ambulatoire

L’ARS Bretagne mène des actions innovantes pour inciter les établissements à la pratique de la chirurgie ambulatoire. Des dispositifs valorisés auprès de la presse.

Le Contrat Pluriannuel d’Objectifs et de Moyens liant l’ARS Bretagne et l’Etat a fixé l’objectif d’un taux de chirurgie ambulatoire de 42,4 %, dès 2013. Le développement de la chirurgie ambulatoire figure aussi en bonne place dans le Projet Régional de Santé. Ainsi, l’ARS Bretagne mène des actions innovantes pour favoriser le développement de cette pratique. Les appels à projets lancés en fin d’année 2011 répondent à cette logique.

Appels à projets : les établissements séduits

Il s’agissait d’intéresser les établissements au développement de l’activité de chirurgie ambulatoire, tant dans le domaine quantitatif que qualitatif et de soutenir la chirurgie ambulatoire innovante. Les nombreux dossiers présentés par les établissements ont démontré la pertinence du dispositif. Les meilleurs d’entre eux ont bénéficié du soutien financier de l’ARS Bretagne. L’agence versera finalement 1,3 million d’euros pour développer la chirurgie ambulatoire.



Les établissements retenus dans le cadre des appels à projets :
ntéresser les établissements au développement de l’activité de chirurgie ambulatoire, tant dans le domaine quantitatif que qualitatif



Le centre hospitalier de Morlaix
La clinique Océane de Vannes
L’hôpital privé Sévigné de Cesson-Sévigné
Le centre hospitalier universitaire de Rennes
Le centre hospitalier privé de Saint-Grégoire
Le centre hospitalier Bretagne-Atlantique de Vannes
La polyclinique du Trégor de Lannion
La Clinique Pasteur-Lanroze de Brest
La clinique mutualiste de Lorient
Chaque établissement a reçu 100 000 euros de l’ARS Bretagne.


Soutenir la chirurgie ambulatoire innovante

1 - Identification d’un centre de référence régional de formation sur l’ensemble du processus de prise en charge ambulatoire pour le traitement chirurgical des hernies inguinales

L’hôpital privé Sévigné de Cesson-Sévigné recevra 50 000 euros de l’ARS Bretagne.

2 - Identification d’un centre de référence par type d’actes pour le développement de pratiques quasi-inexistantes en ambulatoire



Le centre hospitalier universitaire de Rennes pour la chirurgie orthopédique de l’épaule
La clinique Océane de Vannes pour la chirurgie orthopédique du pied
Le centre hospitalier de Saint-Brieuc pour les cholécystectomiesLe centre hospitalier intercommunal de Cornouaille de Quimper pour les urétéroscopies
La clinique La Sagesse de Rennes pour les thyroïdectomies

Ces établissements recevront chacun 70 000 euros de l’ARS Bretagne.



Autres informations

0