39 nouveaux groupes d’entraide mutuelle financés en 2011

Roselyne Bachelot-Narquin, ministre des Solidarités et de la Cohésion sociale, et Marie-Anne Montchamp, secrétaire d’État auprès de la ministre des Solidarités et de la Cohésion sociale, annoncent la création de trente-neuf nouveaux groupes d’entraide mutuelle (GEM). Parmi eux, 32 sont à destination des traumatisés crâniens. En France 334 GEM sont déjà installés.
Une enveloppe de 2,9 millions d’euros supplémentaires vient d’être déléguée par la CNSA aux agences régionales de santé.
Créés par la loi du 11 février 2005, les GEM sont un espace d’accueil, d’échanges, de rencontres et de convivialité pour les personnes souffrant de troubles psychiques ou cognitifs , pour lutter contre le sentiment de solitude et d’isolement en favorisant le lien social et l’entraide mutuelle. Ils sont constitués en associations d’usagers, permettant ainsi aux personnes en situation de handicap de prendre une part active à la définition et à l’organisation du GEM.
Le développement des GEM a été rapide depuis 2005, à la mesure de l’intérêt que cette formule a rencontré auprès des personnes concernées, de leurs proches, de leurs associations, mais aussi des professionnels de la santé mentale, du social, et du médico-social. 334 GEM sont aujourd’hui en fonctionnement dans toute la France.
Les GEM reçoivent par subvention un soutien de la CNSA qui leur permet notamment de financer leurs locaux et de rémunérer des personnes aidant à la gestion des activités du groupe. L’État consacrera 27 millions d’euros en 2011 au soutien des groupes d’entraide mutuelle.

(Communiqué du ministère des Solidarités et de la Cohésion sociale - 15 septembre 2011)


Autres informations

0