La Conférence nationale de santé (CNS) rénovée sera installée le 21 juin 2011

Moins de six mois après la fin du mandat des précédents membres, la Conférence nationale de santé pourra donc être installée, le 21 juin 2011 au Parc Floral, en présence de Monsieur Xavier Bertrand et Mesdames Roselyne Bachelot-Narquin et Nora Berra.

Une fois son (sa) président(e) élu(e), et ses commissions permanente et spécialisée dans le domaine des droits des usagers constituées, elle sera saisie par les ministres sur les éléments de réflexion pour une politique nationale de santé 2011-2025.

Le décret n°2011-503 du 9 mai 2011 relatif à la Conférence nationale de santé , publié au Journal officiel de la République française du 10 mai 2011, modifie la composition et le fonctionnement de la Conférence nationale de santé, en tirant notamment les enseignements de la loi du 21 juillet 2009 portant réforme de l’hôpital et relative aux patients, à la santé et aux territoires. La nouvelle composition de l’instance lui permet de couvrir désormais une approche globale de la santé, incluant la prévention et la promotion de la santé, l’offre de soins, l’accompagnement et la prise en charge médico-sociale ainsi que la gestion du risque.

Soumis à une large concertation organisée fin 2010 - début 2011, le nouveau texte élargit ainsi la composition de la Conférence nationale de santé aux acteurs du secteur médico-social, crée un collège des acteurs de la prévention et un autre des partenaires sociaux, et réorganise la représentation des offreurs de services en santé.

Pour mémoire : la Conférence nationale de santé est le lieu de concertation rassemblant l’ensemble des acteurs du système de santé au niveau national. Elle concourt à la vitalité de la démocratie sanitaire en favorisant l’expression et la participation de tous les membres de la « communauté des acteurs en santé ».

Créée en 1996 et fortement rénovée par la loi du 9 août 2004 relative à la politique de santé publique, la Conférence nationale de santé exerce une triple mission :
- conseiller le ministre de la santé sur la politique nationale de santé, par la formulation de ses avis et propositions, sur saisine des ministres ou sur autosaisine ;
- évaluer les conditions dans lesquelles sont appliqués et respectés les droits des usagers du système de santé, par l’élaboration chaque année d’un rapport remis aux ministres, sur la base des rapports régionaux des conférences régionales de la santé et de l’autonomie ;
- contribuer à l’organisation du débat public sur les questions de santé.



Plus d'info : http://www.sante-jeunesse-sports.gouv.fr/conference-nationale-de-sante-c-n-s.html

Contact presse :
Secrétariat de la CNS, Alexandre Viscontini 01 40 56 53 72 - cns@sante.gouv.fr



Autres informations

0